Black Lilys, c’est le doux mélange qui se crée naturellement entre la voix déchirée de Camille et les mélodies sombres de guitare de Robin. A eux deux, ils nous livrent une « Dark Pop » puissante aimant allier les contrastes. Black Lilys nous plonge dans un univers très personnel où l’on comprend pourquoi douceur et douleur ne sont qu’à une lettre d’écart.

Black Lilys is a gentle blend of Camille’s torn rebel voice and Robin’s melancholic tunes on his guitar: the pair matches up ecclectic sounds, to shapea renewed « dark pop », both sweet and rough.
Ultimately, Black Lily plunges us into an very intimate world of music which takes you beyond to rock  on the narrow edges of sweetness and sorrow.

La nouvelle pépite « Da Break » nous délivre aujourd’hui un inattendu 1er album éponyme digne de l’âge d’or de la HipHop-Soul de la West Coast américaine des années 90’s et de l’esprit Zulu Nation.

Un album riche, spontané et moderne réalisé par Bruno « Patchworks » Hovart, sans doute le meilleur arrangeur français de groove et de funk actuel, sublimant les textes de Jen’ alias Hawa qu’elle nous délivre de sa voix soul et sensuelle, portée par le groove à l’ancienne de Rémy Kaprielan.

The new FRESH project DA BREAK announces their first self-titled album, bringing back that old school 90's vibe that will remind you the Hip Hop Soul & R'n'B Flava' you love ! The music is spontaneous, modern, produced by today's best French funk/groove producer Bruno "Patchworks" Hovart, also by great and soulful singer Jen’ « Hawa » Zonou and hard grooving drummer Rémy Kaprielan.
Peace, love & having fun !

Eliott Jane est une héroïne de sa génération, libre et revoltée, « badass » mais un brin fragile. Après avoir grandit en sillonnant les scènes punk avec son premier groupe, Eliott Jane fait tomber le perfecto et raconte la brutalité de la vie avec désinvolture et candeur. Marquée par ses milles et une vie, enfant terrible des années 90, femme dandy, petite sœur du punk ou encore amoureuse des soirées parisiennes, Eliott Jane s'amuse des codes et des genres, fusionne la new-wave des années 80s, l’électro-pop et la chanson française.

Eliott Jane is a hero of her generation, free and revolted, “badass” but a bit fragile. After growing up going through the punk scenes with his first band, Eliott Jane takes down the perfecto and tells the brutality of life with casually and candor. Marked by her thousand and one life, terrible child of the 90s, dandy woman, little sister of punk or still in love with Parisian evenings, Eliott Jane has fun of codes and genres, merges the new-wave of the 80s, electro-pop and French song.

Instinctive et autodidacte, Joe Bel donne ses premiers concerts seule à la guitare. À peine quelques mois plus tard, Asaf Avidan découvre sa soul folk envoûtante et lui offre toutes les premières parties de sa tournée européenne. Elle enchaîne avec « Hit the Roads » (2015), un deuxième EP remarqué, qui l'emmènera à nouveau sur les routes d’Europe, puis jusqu’au Japon.

Au printemps de l’année suivante, le single est choisi pour accompagner la campagne Longchamp réalisée par Peter Lindbergh. Au cinéma, elle interprète une chanteuse en devenir aux côtés de Manu Payet dans le film «Tout pour être Heureux » (2016), dont la Bande Originale, composée de plusieurs de ses titres, se hisse en première place des ventes B.O. en France.
C’est au Québec, à Montréal, qu’elle s’envole finalement pour réaliser son tout premier album « Dreams » avec Marcus Paquin (The National, Arcade Fire), qui sortira à l’automne 2018.

Self-taught and instinctive, Joe Bel played her first shows solo with her acoustic guitar. A few months later, Asaf Avidan discovers her mesmerizing folk/soul songs and offers her to open for all of his European shows.

She keeps going with "Hit the Roads" (2015), a critically acclaimed second EP, which brings her back on the roads of Europe, and this time even as far as Japan. The year after, the title track is used to promote luxury brand Longchamp’s campaign directed by Peter Lindbergh, and Joe lives her first movie experience by French actor Manu Payet’s side in "Tout Pour Être Heureux", in which she plays a would-be singer and sings her own songs. She chose to produce her first album “Dreams” in Montreal with Canadian musician and producer Marcus Paquin (The National, Arcade Fire), which will be released in the fall of 2018.

Graphiste, musicien, amoureux du 7ème art … Thomas s’est épanoui à travers le cinéma de Carpenter, Spielberg, les dessins de Topor, les BO d’Edgar W Froese, Wendy Carlos ou encore Brad Fiedel. Son univers se caractérise par le mélange de ces passions, par le désir de faire perdurer l’imagerie et l’esthétique des années 70/80.

Graphic designer, musician, 7th art lover... Thomas comes into bloom through the cinema of Carpenter, Spielberg, drawings of Topor, the soundtracks of Edgar W Froese, Wendy Carlos or Brad Fiedel. His universe is characterized by a mix of his passions, by the desire of perpetuate the image and esthetic of the 70's/80's.

Please reload

artistes/artists